Onomastique

Jusqu’au cœur du moyen-âge, nos ancêtres (européens et catholiques) n’avaient que leur nom de baptême, en référence à un personnage remarquable et populaire, le plus souvent un saint, ou un personnage biblique, ou encore un portant un nom illustre germanique (en usage chez les francs, burgondes, ou goths qui formaient l'essentiel de la noblesse), ou romain.
Notons aussi quelques rares noms pris dans le cycle arthurien, la chanson de Roland ou le roman de Renart.

L’accroissement de la densité du peuplement a peu à peu rendu nécessaire l’adjonction d’un complément à ce nom pour distinguer les homonymes.

L'usage de ce qualificatif, accolé au nom de baptême, est progressivement devenu héréditaire.
Il est ainsi devenu le nom de famille.

Ces noms de famille ont quatre sources principales d'inspiration :
  • Le plus souvent, c’est le nom de baptême du père qui sert de nom de famille : On dira Barthélémy Gaubert pour Barthélémy, le fils de Gautberht.
  • On utilise aussi très souvent le lieu d’origine de la personne. Par exemple Jeanne Laplanche pour Jeanne qui habite près de la passerelle sur l’Orain.
  • Plus rarement (car presque tout le monde est serf, journalier, laboureur, paysan), on rappelle le métier de la personne. Par exemple, Alba Chapusot pour Alba la fille du charpentier.
  • On utilise aussi des sobriquets tirés de traits physiques (Perette Camuzet pour Perette au nez court et plat), ou de caractère (Pierre Grillot pour Pierre toujours joyeux).

Cette page présente :
Les prénoms font l'objet de cette autre page.

Retour aux notes généalogiques

Etymologie des noms

Ces explications doivent beaucoup à l'excellent site de Charles Montandon, et à Jean Totsi via Geneanet.

En
rouge, les explications dont je suis assez peu fier. Merci de m'aider.

Nom

Région d'origine des porteurs*

EXPLICATIONS

 Langue d'origine**

Abbal

Escandorgue

Sans doute de l'occitan "aval" (en bas, en aval, du latin vallis, la vallée), surnom lié à la situation de la résidence.
Le doublement du b pourrait être dû à l'influence du mot abbat (abbé).

latine

Affre

Rouergue

Selon le nom de baptême de Sainte Affre, ou bien Saint Affrique ?
Dans les deux cas, il pourrait y avoir un rapport avec le germain aiffro (rude, revêche) ?

 

Aigrot

département du Jura

Peut-être le surnom d'une personne ayant mauvais caractère sur le latin acer, patois vaudois aigro, acerbe.
Mais le nom peut aussi se référer au héron.

 

Albagnac

Rouergue

Originaire d'Albagnac, probablement celui de la commune de Montagnol, dans l'Aveyron.
Ce nom de hameau est lui-même formé sur le nom personnel latin Albanius et le suffixe acum (terre de).
Le nom Albanius signifie originaire de la ville d'Albe (par exemple Albe la longue, au sud de Rome).
Albe désigne le blanc en latin.

latine

Alfroy

Nivernais

 

 

Allard

Nivernais

De l'ancien nom de personne germanique Adelard (adal, noble et hard, fort, dur).

germanique

Amourel

Hérault

 

 

Antonio

Ribatejo

De Antoine, nom d'origine latine, Antonius (inestimable, sans prix ?).

latine

Archambault

Nivernais

Nom personnel d'origine germanique, Arcanbald, Ercanbald (ercan, sincère et bald, bold, audacieux).
A noter que les descendants d'Archambault s'appellent simplement Chambault depuis le XVIIIème siècle.

germanique

Archimbaud

Hérault

Voir Archambault.

germanique

Arribat

Rouergue

Le nom est un probable sobriquet du latin arripare, toucher rive, accosté, puis plus généralement arrivé, rendu, mais aussi, en occitan, repu, rassasié.

latine

Arson

Escandorgue

Semble renvoyer aux arcs (arme ou architecture) ou aux arçons (sellerie)? Dans les deux cas, du latin arcione, petit arc.

latine

Aucoin

Nivernais

Du nom germain Algwin (alg, temple et win, ami).

germanique

Audoux

Escandorgue

Littéralement, qui appartient à Doux, fils de Doux.
Doux est un sobriquet, un surnom (formé sur le latin dulcis, doux), mais il peut aussi venir du latin ductus désignant un lieu où passe un canal, une conduite d'eau ?

latine

Augain

Nivernais

 

 

Aymé

Bresse Jurassienne

Formé sur le prénom Aimé, du latin amatus de même sens.

latine

Azais

Hérault

Désigne en occitan une personne aisée, du latin in aiace, "espace libre au voisinage de".

latine

Balp

Hérault

Désigne un bègue en ancien occitan.

occitane

Bardin

Nivernais

Diminutif du nom de germain Bardo (bard, hache de combat ou géant).

germanique

Bardolat

Nivernais

 

 

Bardonneau

Donziois

 

 

Bardoux

Bresse Jurassienne

Selon un nom de personne d'origine germanique, Bardwulf (bard, hache ou géant et wulf, loup).

germanique

Baron

Nivernais

Probablement un sobriquet pour un homme au service du baron (titre nobiliaire) ou vivant sur ses terres.
Mais en ancien français, baron se dit aussi d'un homme brave, valeureux, d'un époux.

 

Barres

Rouergue

Originaire de Barre (du latin *barra, barrière), toponyme pour un lieu clôturé présentant un éperon rocheux.

latine

Bassot

Nivernais

 

 

Beau

Bresse Jurassienne

Comme son nom l'indique, du latin de même sens bellus.

latine

Belin

Yonne

Diminutif de Beau ou de bélier. Belinus est le mouton du Roman de Renart.

 

Belperron

Bresse Jurassienne

Le beau (latin bellus) Pierre. Pierre est un nom de baptême qui vient de Petrus, un nom de personne latin formé sur petra, le rocher, la pierre et popularisé par Saint-Pierre.

latine

Belsot

Bresse Jurassienne

Prononcé Beurseau, dans le Jura.
Pourquoi pas de bercier, le facteur de berceau, à moins d'un rapport avec le mot bourse ?

 

Benoit

Escandorgue

Nom de baptême popularisé par saint Benoît de Nursie puis saint Benoît d'Aniane formé sur le latin benedictus, béni.

latine

Bernasse

Nivernais

Soit une altération de vernasse, endroit où poussent des vergnes, soit un dérivé de prénom d'origine germanique Bernhard (bern, ours et hard, dur).

 

Berthaud

Bresse Jurassienne

Du nom de germain Behrtwulf (loup brillant) ou Behrtwald (gouverneur brillant).

germanique

Berthelot

Nivernais

Diminutif de Berthaud

germanique

Berthot

Bresse Jurassienne

Voir Berthaud.

germanique

Bertrand

Bresse Jurassienne

Formé sur le nom de personne d'origine germanique, formé avec les mots berht, brillant et hramn, corbeau.

germanique

Bidaud

Bresse Jurassienne

D'après le nom personnel germanique, Bidwald (bid, espoir et wald, qui gouverne).

germanique

Bigé

Nivernais

 

 

Billard

Forterre et Nivernais

Selon le nom de germain Bilihard (bili, doux, aimable et hard, dur, fort) ou une l'altération de Robillard, lui-même hypocoristique Robert ( voir Robin pour le sens).

germanique

Blurnet

Nivernais

 

 

Boisson

Bresse Jurassienne

Désigne celui qui est originaire d'une localité, ou habite un lieu-dit, portant ce nom.
Le toponyme s'applique à un lieu où l'on trouve un petit bois, des buissons ou encore des buis (du latin boscus, bois).

latine

Bongain

Bresse Jurassienne

Celui que vit à proximité, qui exploite, un lieu ainsi nommé. Le nom est formé de l'adjectif "bon" et du nom "Gain", (ancien français "gaain" terre labourable, pâturage, du francique waida, pâturage).

latino-germanique

Bonin

Nivernais

Diminutif de bon du latin bonus.

latine

Bonnard

Bresse Jurassienne

Diminutif de bon (comme bonin) allongé d'un suffixe, sans doute de la racine germanique hard, dur.

latino-germanique

Bonnefe

Hérault

Ce nom signifie bonne foi (du latin bonus, fides), c'est à dire bonne religion.

latine

Bonnet

Nivernais

Prénom diminutif hypocoristique de bon (voir bonin) popularisé par Saint Bonnet.

latine

Bonnin

Bresse Jurassienne

Voir Bonin.

latine

Bonnotte

Nivernais

Sans doute un matronyme. Pour le sens, voir Bonin.

latine

Bossodes

Hérault

 

 

Bouchetard

Nivernais

 

 

Bouissac

Escandorgue

 

 

Bougier

 

 

Boule

Nivernais

Boule en ancien français, c'est le bouleau (du latin betulla), mais c'est aussi le sobriquet pour un personne un peu enrobée (construit sur le latin bulla, sphérique).

latine

Boullé

Donziois

Voir Boule.

latine

Bouloy

Voir Boule.

latine

Bourdesolle

Donziois

 

 

Bourdon

Nivernais

Ce nom fait sans doute référence au bâton (latin borda) du pèlerin plutôt qu'à l'insecte.

 

Bourdon

Nivernais

Ce nom fait sans doute référence au bâton (latin borda) du pèlerin plutôt qu'à l'insecte.

 

Bourgoing

Bousquel

Rouergue

Diminutif de Bosc(h), bois. Pour le sens, voir Boisson.

latine

Bousquet

Rouergue

Diminutif de Bosc(h), bois. Pour le sens, voir Boisson.

latine

Bouveret

département du Jura

Nom du bouvier (du latin bovinus, le bœuf), conducteur, ou gardien de bœufs, en Bourgogne et Franche-Comté.

latine

Boutheron

Yonne

Diminutif de Bouther formé sur Bothari, nom personnel d'origine germanique (bod, messager et hari, armée).

germanique

Bouty

Espinousse

Possible évolution d'un anthroponyme germanique formé sur la racine bod, le messager.

 

Boyer

Les Causses

Le bouvier du Languedoc. Voir Bouveret.

latine

Bredin

département du Jura

Peut-être le surnom d'une personne qui bredouille (ancien français bredeler, bredouiller, marmonner) ou pas très dégourdie.
Ou bien un facteur de harnais (germanique brida, latin bridellus, vieux français bridel).

latine

Brenot

Bresse Jurassienne et Nivernais

Peut-être le diminutif de Bernier (bern, ours et hari, armée), Bernard (voir Bernasse) ou Bernaud (bern, ours et wald, qui gouverne), tous noms d'origine germanique. Dans ce cas, il faut admettre la métathèse, assez fréquente dans cette région.
Mais il peut aussi s'agir d'un diminutif de brun (Voir Bru) ou d'une brenière (chènevière en vieux français, du celtique brin, le chanvre).

 

Breuzard

Nivernais

 

 

Bru

Rouergue

Brun en patois occitanisant. Il s'agit sans doute de désigner celui qui a les cheveux bruns.
C'est aussi un diminutif du nom de personne germanique Bruno.
Brun comme Bruno ont la même racine germanique brun, brillant.

germanique

Bruchon

Bresse Jurassienne

Celui qui est originaire de cette localité (par exemple le hameau de Val Bruchon commune du Bélieu-25).
Ce toponyme semble évoquer une futaie défrichée (cf. le glossaire IGN des termes dialectaux), ou une lande de broussailles, et de bruyère (du vieux français bruche).
Mais il peut aussi dériver du patois brutson, bruchet (brin de paille, petit morceau de bois, débris, calciné), d'origine latine ou celtique (bruscia, excroissance).

 

Brunin

Cosne

Diminutif de Brun ou de Bruno. Voir Bru pour le sens.

germanique

Bruzé

Nivernais

 

 

Buatois

Bresse Jurassienne

Peut-être un bouvier (voir Bouveret) de Franche-Comté, ou encore une référence au buat, le lavoir.

 

Buriau

Bresse Jurassienne

Comme les tas de foin mis à sécher dans les champs.

 

Buriaux

Bresse Jurassienne

Voir Buriau.

 

Caillat

Nivernais

Evoque un lieu caillouteux ou un fromager cailleur de lait ?

 

Caillon

Nivernais

Voir Caillat.

 

Cambon

Escandorgue et Causses

Originaire d'un lieu-dit portant ce nom qui vient du gaulois cambo, qui désigne un méandre de rivière. En pays d'oc, le sens a peu à peu évolué, désignant d'abord une terre alluviale, dans le méandre, puis une parcelle fertile et enfin, au moyen-âge, un bon champ.

celtique

Camuzet

Nivernais

Sobriquet pour une personne au nez court et plat, camus.

 

Cance

Hérault

Désigne la rangée de ceps de vigne qui délimite une parcelle en Aveyron. Originaire d'un lieu-dit portant ce nom.

occitane

Carles

Rouergue

Selon le nom germanique Karl (Homme viril).

germanique

Carré

Donziois, Nivernais

Peut-être un surnom plein de respect pour un homme physiquement assez carré (latin quadrus des épaules.

 

Castelhao

Ribatejo

Désigne une personne relevant d'un château en Portugais (du latin castellum, fortin).

latine

Caumeil

Rouergue

Personne originaire d'un tel lieu-dit. Le toponyme (racine préromane calm) désigne un petit plateau rocheux et aride utilisé comme pâturage en élevage extensif.

 

Caumel

Escandorgue

Voir Caumeil.

 

Caumette

Hérault

Diminutif de calm. Voir Caumeil pour le sens

 

Cavois

Nivernais

 

 

Chabin

Nivernais

Le chabin est une variété de chèvre dont la morphologie rappelle celle des moutons, ou le croisement d'un bélier et d'une chèvre.
C'est donc peut-être un sobriquet.

 

Chambault

Nivernais

Voir Archambault.

germanique

Chambon

Nivernais

Voir Cambon.

celtique

Chanfeneux

Nivernais

 

 

Chaperon

Donziois

Un nom de métier pour un facteur de chaperons ou un sobriquet pour celui qui affectionne ce vêtement (du latin capella, court manteau à capuche).

latine

Chapuis

Nivernais

Désigne un charpentier (ancien français chapuis, chapuisier), ou le facteur d'armatures de selles.

 

Chapusot

Bresse Jurassienne

Diminutif de Chapuis.

 

Charbonnier

Selon le métier de producteur de charbon de bois (en latin, charbon de bois = carbo).

latine

Charnier

Nivernais

D'un toponyme ou d'un nom de métier, lié soit à la racine charne (latin carpinus, l'arbre charme pour un lieu planté de charmes ou un fournisseur d'échalas de charme par exemple), soit à la racine charn (latin caro/carnis, la chair, pour un cimetière ou un boucher par exemple).

latine

Chavoué

Donziois

Voir Cavois. Ce nom s'écrit Chavoye aussi bien.

 

Chavoye

Donziois

Voir Cavois. Ce nom peut aussi s'écrire Chavoué.

 

Cherchiot

Forterre

 

Chevalier

Du latin populaire caballarius. Ce nom désigne un mercenaire au service d’un seigneur ou, par dérision, le serviteur de ce mercenaire, ou encore, celui qui s’occupe de chevaux.

latine

Christina

Ribatejo

Sans doute un matronyme dérivant du nom de baptême inspiré du latin Christianus évoquant une forme du dieu des chrétiens.
Christ vient du grec christos utilisé pour traduire l'hébreu messie avec le sens de dépositaire de l'onction divine.

grecque

Clément

Bresse Jurassienne

Nom de baptême (latin Clemens, bon, pacifique) popularisé par Clément Ier.

latine

Clerc

Nivernais

Un clerc (latin clericus) est littéralement un membre du clergé. Mais le terme s'applique aussi aux lettrés.

latine

Cocagne

département du Jura

Le mot cocagne a désigné en moyen français la pâte de pastel. Il peut donc s'agir du nom d'un marchand ou d'un teinturier.

 

Cognet

Nivernais

"Petit coin". On peut le considérer comme le surnom d'un bûcheron, mais il semble plutôt s'appliquer à une personne vivant sur une exploitation forestière. En latin, cuneus est un coin à fendre.

latine

Coignet

Donziois et Nivernais

Voir Cognet.

latine

Collin

Nivernais

Une variation hypocoristique de Nicolas. Voir Nicolaud pour le sens.

grecque

Collion

Nivernais

Surnom possible d'un homme aux gros testicules mais, plus vraisemblablement, terme injurieux et méprisant, du latin (coleus, sac de cuir), dont le pluriel neutre colea a le sens de couilles.
On ne peut cependant écarter une forme de Collin.

 

Colomb

Rouergue

Désigne un éleveur de pigeons (latin columbus), éventuellement par dérision. C'est aussi un nom de baptême.

latine

Combes

Hérault

Originaire d'une vallée encaissée (gaulois cumba).

celtique

Commeignes

Hérault

 

 

Contant

Nivernais

Altération du nom de baptême Constant (latin constans, ferme, solide).

latine

Coquillat

Donziois

Probablement un surnom donné aux pèlerins (de Compostelle par exemple), la coquille (latin conchilia) Saint-Jacques étant un de leurs attributs (avec le bourdon).

latine

Cottin

Donziois et Nivernais

Soit un hypocoristique par aphérèse de Nicot, diminutif de Nicolas (voir Nicolaud pour le sens).
Soit un hypocoristique par aphérèse de Jacot, diminutif de Jacques (voir Jalquin pour le sens).

 

Cougnet

Donziois

Voir Cognet.

latine

Coumois

Bresse Jurassienne

 

 

Coupechou

Nivernais

 

 

Coupechoux

Nivernais et Yonne

Voir Coupechou.

 

Courcenet

Genevois

 

 

Courtois

Hérault

Difficile de dire s'il s'agit d'un surnom donné à un homme très raffiné, d'un ancien prénom utilisé comme nom de famille, du nom donné au résident d'un domaine rural plutot petit, ou celui donné à un habitué de la cour, de l'entourage d'un noble.

latine

Crassignand

Bresse Jurassienne

 

 

Crebassa

Hérault

Qui demeure en un lieu de ce nom où le terrain est crevassé (latin crepare faire éclater, crever).

latine

Crebasso

Hérault

Voir Crebassa.

latine

Curie

Bresse Jurassienne

Celui qui exploite ou vit sur une curiaz, terme franco-provençal désignant une terre dont l'exploitant était soumis à la corvée (latin corrogata).

latine

Cussol

Hérault

 

 

Dappoigny

Nivernais

Appoigny est une commune de l'Yonne, dont le nom renvoi sans doute à la déesse Epona (grec hippos, latin ancien epus, proto-Celte *ekwos, gaulois epos, bref le cheval).
Ce nom se rapporte donc certainement soit directement à la localité, soit à la déesse.

celtique

Dardé

Escandorgue

Pourquoi pas un fabricant de flèches, de dards (germanique tart, javelot), ou encore un archer (catalan médiéval "darder", moyen français "dardier"). Ou alors une altération de Daudé (Déodat, donné à Dieu).

 

Das Neves

Ribatejo

En portugais : Des neiges (latin nivis). Peut-être pour quelqu'un de la montagne à l'est ou au nord du Portugal ?

latine

Daudier

Donziois

 

 

Daudin

Agglutination d'Audin i.e. descendant de celui qui se nomme Audin. Audin est construit sur la racine germanique ald.

germanique

De Jésus

Ribatejo

Nom Portugais se référant au nom juif mondialement célèbre. En hébreu yeshûa` dit "Dieu est salut".

hébraïque

Delapierre

Donziois

Originaire d'un lieu-dit la Pierre. Le toponyme peut être rapproché pour son sens de Roques. Pierre vient du latin petra.

latine

Delaroucille

Donziois

 

 

Delodde

 

 

De Luxembourg

Nivernais

Originaire de ce duché ? Luxembourg est la forme française moderne de Lucilinburhuc, nom de la forteresse à l'origine de la cité et qui signifie petite place forte en langue germanique.

germanique

de Nerville

Donziois

Personne qui possède une seigneurie de ce nom.

 

Desforges

Nivernais

Personne qui habite les Forges (du latin fabrica, atelier), un lieu-dit où des forgerons sont établis.

latine

Desfours

Hérault

Personne qui habite un lieu où des fours (du latin furnus, four) sont établis.
Il faut comprendre une maçonnerie entretenant une haute chaleur confinée (souvent four banal, mais aussi four à chaux, ou four de fusion métallurgique).
Il y avait des fours à chaux à Lunas, sur les bords de l'Orb, au niveau du pont.

latine

Desnoyers

Nivernais

Personne qui habite les Noyers (du latin nucarius, noyer), un lieu-dit où l'on trouve des noix.

latine

Dessodes

Escandorgue

 

 

Detelcembourg

Nivernais

C'est ainsi que le nom De Luxembourg a évolué au XVIIe siècle.

germanique

Devic

Hérault

Pour une personne originaire de Vic. De nombreux lieux-dits et hameaux portent ce nom issu du latin vicus qui signifie village.

latine

Devilliers

Nivernais

Originaire d'une localité appelée Villier(s), toponyme avec le sens de "hameau, petit village" (latin villare).

latine

Dias

Ribatejo

Diminutif du nom de baptême Diogo. Vraisemblablement un hypocoristique de Santiago, du latin Sanctus Jacobus, (voir Jalquin).
Mais les noms Didacus, Didagus, en usage au moyen-âge qui renvoient au nom personnel latin d'origine grecque (didakhê, enseignement) pourraient aussi être impliqués.

 

Dominé

Bresse Jurassienne

 

 

Douarege

Hérault

 

 

Dourneau

Nivernais

Pour quelqu'un vivant près d'ourneaux (des ormeaux du latin ulmus), ou de dournes, les broussailles en franco-provençal.

 

Doussot

Bresse Jurassienne

Diminutif de doux (voir Audoux pour le sens).

latine

Dufour

Nivernais

Voir Desfours.

latine

Dulieu

Nivernais

Pour une personne originaire d'une localité nommée Lieu (d'après le latin locus, l'endroit, la place).

latine

du Merle

Donziois

Personne qui possède une seigneurie de ce nom. Le nom de l'oiseau siffleur vient du latin merula.

latine

Duneau

Nivernais

 

 

Dupine

Hérault

Forme féminine de Dupy.
Ce nom n'est porté que par une languedocienne du XVIIème siècle. A cette époque, on accorde en genre les noms propres.

latine

Dupré

Donziois et Nivernais

Celui qui possède un pré, habite près d'un pré, ou un lieu-dit pré (du latin pratum, pré).

latine

Dupy

Hérault

Celui qui habite près d'un pin ou d'un lieu portant ce nom (formé sur le latin pinus, le pin).

latine

Durand

Causses et Nivernais

Vient de Durandus, un nom de personne gallo-romaine, avec le sens d'endurant (latin durare).

latine

Egrot

Nivernais

Voir Aigrot.

 

Fabre

Les Causses

Le forgeron, du latin faber. Voir aussi Desforges.
Mais c'est peut-être une évolution du nom de personne romaine Fabricius (Industrieux).

latine

Fiches

Hérault

Peut-être selon le latin figere (enfoncer, planter, fixer, attacher) ?

 

Flatté

Puisaye

Peut-être du verbe flatter, de l’ancien germanique flat, plat de la main, pour un sobriquet au sens de préféré, caressé ?

 

Foing

Nivernais

Le foing est le mâle de la fouine. Il est connu pour sa ruse dissimulée.
Le mot vient du latin Fagus, le Hêtre. les romains appelant la fouine la marthe des hêtres.

latine

Fourgeot

Bresse Jurassienne

Le forgeron , du latin faber. voir aussi Fabre.

latine

Fournier

département du Jura

Celui qui tient le four à pain. (Voir Desfours).

latine

Freluche

Nivernais

Cet ornement du vêtement (touffe, pompon) du latin médiéval farlugue (même sens) évoque peut-être un colporteur, à moins que ce soit un sobriquet pour une personne coquette ?

latine

Frezard

Hérault

 

 

Frigarde

Rouergue

 

 

Fromageot

Donziois

Désigne apparemment un producteur ou un marchand de fromages (du latin formare, la forme, dans laquelle on moule le lait caillé).

latine

Fulcrand

Hérault

Selon le nom d'un saint lodèvois du Xeme siècle souvent donné aux premiers nés depuis ses bons conseils légendaires.
Les éléments de Fulcran seraient issus du bas francique folc, le peuple et du germanique hramm, le corbeau.

germanique

Fumat

Hérault

Originaire d'un des hameaux ou lieux-dits de ce nom.  
Gabriel

Bresse Jurassienne

Nom donné d'après celui d'un archange présent dans les trois grandes religions monothéistes (hébreu gavrî'el, arabe jibrîl).
Il signifie homme (gever) de Dieu ('El).

hébraïque

Gaillard

Besançonnais

Soit un sobriquet désignant une personne vigoureuse, courageuse, vaillante (celtique, gal la force),
soit le nom d'un personne originaire d'une telle place forte (ou de Gaillarde, celtique, gal),
soit encore un nom de personne germanique composé des racines gail, joyeux, et hard,dur,
soit enfin celui dont l'activité touche aux chiffons, aux guenilles, du vieux français gaille.

 

Galabru

Hérault

Galambrus, Galambrunus, Galambrù sont des noms de personnes germaniques. Le premier élément vient peut-être de waran, la protection, et le second élément brun vient de poli, brillant.
L'ancien français galebrun est le nom d'une toile foncée.
Enfin, Galabrun est attesté au XVIIème comme un nom donné au dindon dominant de la basse-cour dans le Rouergue méridional.

 

Galabrun

Escandorgue

Voir Galabru.

 

Gallois

Nivernais

Se dit d'un homme galant. Le champ sémantique couvrant les qualificatifs d'alerte, vaillant, noble, loyal, plaisant, courtois, mondain, séducteur, charnel, il est difficile de sa faire une idée précise du sens de ce sobriquet.
La racine germanique wala, bien, ne dit rien de plus.

germanique

Gallon

Nivernais

Un nom personnel germanique formé sur wahl, étranger.
Mais Peut-être aussi le fabriquant de récipients de contenance multiple du gallon (de l'ancien français galon, une mesure de volume liquide).

 

Garnier

Nivernais

D'après le nom personnel germanique Warinhari, (warin, protection et hari, armée).

germanique

Gaubert Biterrois Selon Gautberht ou Waliberht, noms de personnes germaniques (gaut, goth ou walah, étranger, et berht, brillant, illustre). germanique
Gauche Nivernais Nom de personne germanique formé sur walah, étranger.

germanique

Gaudet Nivernais Diminutif de Gaud, voir Gaudon pour le sens.

germanique

Gaudon Nivernais D'après le nom de personne germanique Gaud, formé sur waldo, gouvernant.

germanique

Gaujoux Escandorgue En occitan "gaujós" signifie joyeux, sur gaug, la joie.

latine

Gaussel Hérault  

 

Gautheron

Bresse Jurassienne

Diminutif de Gauthier.

germanique

Gauthier

Nivernais

Vient du nom personnel germanique, Waldhari (wald, qui gouverne et hari l'armée).

germanique

Gautier

Donziois

Voir Gauthier.

germanique

Gay

Bresse Jurassienne

C'est un nom de baptême en usage au moyen-âge, probablement issu du nom de romain Caius, en passant par Gaius.
En latin, gaius, c'est le geai, et gaia, la pie, mais bon, je ne suis pas sûr qu'il y ait un lien.

latine

Gely

Hérault

Variante languedocienne de Gilles, du nom de romain Eggidius venant du grec aigidos, dépouille de la chèvre, vêtement de peau, mais aussi bouclier (égide).

grecque

Genieis

Escandorgue

D'après le nom de baptême Geniès, porté par un saint martyr à Arles, formé comme genèse, sur le grec genos, la race, la famille.

grecque

Gentil

Nivernais

Se dit au moyen-âge d'une personne noble, valeureuse. Le sens s'est ensuite affaibli jusqu'au sens moderne.
Le terme dérive du latin gentilis, dont le sens est qui appartient à la race, à la famille, au gentilé,(Voir Genieis pour la face grecque) et qui est utilisé dans les bibles latines pour traduire l'hébreu gôyîm, peuples non israélites.

latine

Gillet

Donziois

Diminutif de Gilles. Voir Gely pour le sens.

grecque

Girard

Nivernais

Variante de Gérard, d'après Gerhard, nom de personne d'origine germanique (ger la lance et hard dur).

germanique

Giraud

Forterre

D'après Gerwald, nom de personne d'origine germanique (ger la lance et wald gouverner).

germanique

Godard

Donziois

D'après Godhard, nom de personne d'origine germanique (god dieu et hard dur).

germanique

Gonçalves

Ribatejo

Nom formé sur le patronyme Gonçal adjonction du suffixe de filiation -es. Gonçal vient de Gundisalvus, la forme médiévale d'un nom de personne d'origine germanique formé de gund, le combat, et (sans doute) de alb, l'elfe.

germanique

Goudard

Donziois

Voir Godard.

germanique

Gougin

Bresse Jurassienne

Soit du vieux français gogue, plaisanterie, ou goguet, moqueur,
soit du vieux français gaugue, (du terme germanique walah, étranger),
soit de gouge, l'outil de menuisier (du latin gubia),
soit de gouge, la servante, la femme de mauvaise vie de l'occitan goge ou goya,
soit sur le latin gobius, le goujon.

 

Graillot

Nivernais

 

 

Grandjean

Nivernais

de Jean (voir Jeannin), mais en plus important. Pour grand, voir Legrand.

latino-hébraïque

Granier

Hérault

En occitan, granier signifie grenier. Désigne celui qui vend ou entrepose du grain, ou est responsable d'un grenier, ou encore qui est originaire d'un lieu-dit de ce nom donné du fait de la présence de grenier (du latin granarium).

latine

Gregorio

Hérault

Nom de baptême formé sur le nom grec Gregorios, "celui qui veille".

grecque

Greslepoix

Nivernais

 

 

Griffonnet

Bresse Jurassienne

Un diminutif du nom personnel germanique Grifo formé sur grifan saisir, s'emparer.

germanique

Grillot

Nivernais

Un sobriquet attribué à quelqu'un d'un naturel gai, fredonnant comme le grillon (latin grillus).

latine

Gros

Bresse Jurassienne

Sobriquet appliqué à une personne de forte corpulence, du latin grossus.

latine

Grosjean

département du Jura

du nom de baptême Jean (voir Jeannin), et du qualificatif gros.

latino-hébraïque

Guenot

Bresse Jurassienne

Diminutif du nom personnel germanique Guène formé sur la racine wan, l'attente, l'espérance.

germanique

Gueriet

Bresse Jurassienne

Diminutif du nom personnel germanique Warilo formé sur la racine warin, la protection.

germanique

Guerillot

Bresse Jurassienne

Voir Gueriet.

germanique

Guibert

Nivernais

Formé à partir du nom personnel germanique Wigberht accolant les racines wig, le combat et berht, brillant.

germanique

Guichard

Nivernais

Formé à partir du nom personnel germanique Wichard accolant les racines wig, le combat et hard, dur.

germanique

Guignard

département du Jura

Formé sur le nom personnel germanique Winhard (win, ami et hard, dur).

germanique

Guillambert

Nivernais

Formé à partir de nom personnel Guillabert et de l'influence phonétique de Lambert.
Guillabert est l'évolution du nom personnel germanique Willaberht accolant les racines wille, la volonté, et berht, brillant.

germanique

Guillemin

Bresse Jurassienne

Diminutif de Guillaume, évolution du nom personnel germanique Willhelm formé des racines will (volonté) et helm (heaume).

germanique

Guillin

Donziois

Diminutif de Guillaume, voir Guillemin.

germanique

Guimard

Nivernais

Formé sur le nom personnel germanique Wigmar (wig, combat et mar, fameux).

germanique

Guinault

Donziois

Formé sur le nom personnel germanique Winwald (win, ami et wald, gouverner).

germanique

Guinot

Nivernais

Variante de Guinault, ou diminutif de Guin, évolution du nom de personnel Wino (de win, ami).

germanique

Guiraudier

Rouergue

Donner à un ressortissant du Guiraudier, c'est à dire de la ferme à Guiraud, du domaine de Guiraud (voir Guiraudou pour le sens).

germanique

Guiraudou

Hérault

Diminutif de Guiraud qui vient du nom germanique Gerwald (ger, lance et wald gouverner).

germanique

Guyon

Nivernais

Variation sur Guy, nom d'origine germanique formé à partir de Wido, le bois.

germanique

Guyot

Nivernais

Diminutif de Guy. Voir Guyon pour le sens.

germanique

Héron

Nivernais, Yonne

Sobriquet évoquant par analogie une personne à grande jambes ou à long cou. Héron vient du francique haigron de même sens.

germanique

Hitier

Yonne

 

 

Hubert

Hérault

Du nom de baptême popularisé par Saint-Hubert, formé sur le nom de personne construit avec les racines hug, l'intelligence et berht, brillant.

germanique

Humbert

Bresse Jurassienne

D'après le nom de personne Hunberht construit avec les racines hunn, l'ours et berht, brillant.

germanique

Hurlet

Donziois

 

 

Jacquier

Bresse Jurassienne

Ce nom est un diminutif du nom Jacques. Pour le sens, voir Jalquin.

hébraïque

Jalquin

Donziois

Ce nom pourrait être un diminutif du nom Jacques popularisé par Saint Jacques et qui vient de l'hébreu Jacob "Ya`aqov" (par le latin Jacobus), c'est à dire "Il talonnera" (son jumeau Esaü).

hébraïque

Jamme

Hérault

Diminutif de Jacques. Voir Jalquin pour le sens.

hébraïque

Jannin

Bresse Jurassienne

Voir Jeannin.

hébraïque

Jeannin

Bresse Jurassienne

Diminutif de Jean. Le nom vient du nom grec Ioannès, transcription du nom hébreu yôHanan, "Dieu a fait grâce".

hébraïque

Joly

Bresse Jurassienne

Sobriquet qui correspond à l'adjectif joli avec le sens gai, joyeux, agréable qui était le sien au moyen âge.
Le i final est écrit y sans doute pour des raisons calligraphiques, mais peut-être aussi pour marquer la présence d'un accent tonique.
Le mot joli pourrait venir du nom de la fête scandinave du cœur de l'hiver nommée jol en norrois.

 

Juste

Donziois

Nom de baptême d'origine latine (Justus, le juste) popularisé en particulier par l'évêque de Lyon.

latine

Keller

Franche-Comté

Venant de l'allemand (la cave), depuis le latin cellarium (le cellier). Peut désigner celui qui gère les provisions d'une communauté.

latine

Lamberget

Bresse Jurassienne

 

 

Lambert

Donziois

Lambert est l'évolution du nom personnel germanique Landberht accolant les racines land, pays, et berht, brillant.
Ce nom est popularisé par l'évêque de Lyon.

germanique

Lamoise

Forterre

 

 

Lapierre

Escandorgue et Donziois

Voir Delapierre.

latine

Laplanche

Bresse Jurassienne

Celui qui habite un lieu-dit la Planche (du latin planca), avec le sens de lieu où il y a un ponton, une passerelle.

latine

Lassossois

Donziois

 

 

Laurence

Donziois

Nom de baptême formé sur le nom latin Laurentius, dérivé de laurus (le laurier) symbole de victoire.

latine

Laverdin

Donziois

 

 

Legrand

Nivernais

Sobriquet pour une personne de haute taille, issu du latin grandis, grand.

latine

Lemoine

Nivernais

Probablement un sobriquet pour une personne ayant un trait de cet état (tonsure, embonpoint, paillardise, bigoterie).
Moine vient du latin monachus qui désignait un ermite, un anachorète, puis un cénobite

latine

Lenoir

Donziois et Yonne

Sobriquet pour une personne qui a les cheveux noirs (ou le teint sombre), du latin niger, nigrum, noir, sombre.

latine

Lescullier

Bresse Jurassienne

 

 

Lesnel

Nivernais

 

 

Leteur

Nivernais

 

 

Lhuillier

Nivernais

Nom donné à une personne qui fait commerce d'huile (du latin oleum, huile d'olive puis huile végétale).

latine

Ligier

département du Jura

Forme franc-comtoise du nom personnel germanique Leodgari (leod, la nation et gari, armée de lances), latinisé en Leodegarius et popularisé par Saint Léger.

germanique

Loiseau

Donziois

Surnom de quelqu'un dont les traits évoquent l'animal (Légèreté, vivacité inconstante, loquacité, nez allongé...).
Oiseau vient du latin avicellus, diminutif d'avis, oiseau.

latine

Loyriac

Hérault

Pour une personne originaire d'un lieu-dit Lauriac (ou une de ses variantes, c'est à dire soit du domaine du gallo-romain Laurius), soit d'un endroit que les lauriers affectionnent. Voir Laurence à propos de Laurius comme des lauriers.

latine

Magdeleine

Chalonnais en Saône

Ce matronyme correspond bien sûr au prénom Madeleine, popularisé par le personnage biblique Marie de Magdala. Magdala est une localité de Galilée. En hébreu, migdal évoque une tour. En araméen, magdala a aussi le sens d'élancé, grand, élégant.

hébraïque

Mage

Désigne le plus grand, l'ainé, du latin magnus, grand, important.

latine

Maillard

Yonne

Ce nom très répandu peut avoir plusieurs origines : Germanique avec Magilhard qui donne Malhard par contraction (magil désigne la force, et hard l'intensifie), ou Amalhard qui donne Malhard par aphérèse (les Amales sont une dynastie ostrogothe, amal signifie laborieux), ou du latin Malleus, le marteau, qui donne mail, maillet.

Maitre

Bresse Jurassienne

Nom donné à un maitre artisan, ou au maitre d'un domaine. du latin magister, chef, éducateur.

latine

Malaval

Rouergue

Pour une personne résident un tel hameau. Ce nom peu flatteur s'applique à une mauvaise vallée (sombre, caillouteuse ou maudite), du latin malus, le mal et de vallée (voir Abbal).

latine

Manigot

Nivernais

Evolution du nom de personne d'origine germanique, Manigwald, Managwald (manag, très et wald, gouverner).

germanique

Marandier

Nivernais

 

 

Maraval

Languedoc

Déformation de Malaval.

latine

Marlin

Nivernais

Variante bourguignonne du nom de personne Merlin popularisé par les romans du cycle de la table ronde.
Ce nom est d'origine galloise. Myrddin est une régression de Caerfyrddin, le nom gallois de la ville de Carmarthen (où est né l'enchanteur Merlin). Le nom de la ville dérive de son nom romain, Moridunum, le port fortifié.

latine

Marti

Escandorgue

Altération languedocienne de Martin. Il s'agit d'un nom de baptême dérivé du nom latin Martinus (en référence au dieu Mars).
Il est popularisé par l'évêque de Tours.

latine

Martignon

Donziois

Diminutif de Martin. Voir Marti pour le sens.

latine

Martine

Hérault

Ce nom n'est porté que par une languedocienne du XVIIème siècle. A cette époque, dans cette région, les noms propres s'accordent souvent en genre. Ce nom est sans aucun doute le féminin de Marti.

latine

Mas

Espinousse

Habitant d'un mas (du latin mansus, la ferme), c'est à dire d'un domaine agricole en Languedoc.

latine

Mase

Hérault

Ce nom n'est porté que par une languedocienne du XVIIeme siècle. A cette époque, dans cette région, les noms propres s'accordent souvent en genre. Ce nom est sans aucun doute le féminin de Mas.

latine

Masse

Donziois

Ce nom a peut-être été donné à un utilisateur de masse (latin mattea), de marteau - pour la guerre ou la métallurgie -,
mais c'est peut-être un diminutif de Maxime (du latin maximus, le plus grand) ou de Thomas.

 

Massin

Bresse Jurassienne

Diminutif de Thomas.

hébraïque

Mathias

Nivernais

Nom de baptême popularisé par l'apôtre Saint Matthias. Le nom vient de l'hébreu mattithyahû (cadeau de Yavhé) qui a donné les noms Matthaios (grec) et Matthaeus (latin).

hébraïque

Mathieu

Hérault

Voir Mathias.

hébraïque

Maurand

Escandorgue

Selon un nom de baptême à rapprocher de Maury.

 

Maurine

Les Causses

Ce nom n'est porté que par une languedocienne du XVIIème siècle. A cette époque, dans cette région, les noms propres s'accordent souvent en genre. Ici, c'est le féminin de Maury.

latine

Maury

Les Causses

Diminutif du nom de baptême popularisé par Saint-Maurin, ou du nom de baptême Maurice.
Les deux noms dérivent du latin maurus, de la Mauritanie. Voir aussi Moreau.

latine

Mejanel

Hérault

Sans doute à relier au causse Méjean (milieu en occitan).

 

Mercier

Donziois

Nom donné à celui qui fait commerce de petits objets manufacturés, du latin merciarius, boutiquier.

latine

Meunier

Bresse Jurassienne

Nom donné à celui qui travaille au moulin (latin molinum).

latine

Michelet

département du Jura

Diminutif de Michel, nom biblique venant de l'hébreu mîkha'el (celui qui est à l'image de Dieu).

hébraïque

Michot

Nivernais

Voir Michelet.

hébraïque

Millet

Bresse Jurassienne

Probablement le diminutif du nom de baptême Emile, popularisé par Aemilius et formé sur le latin aemulus (disciple, émule),
ou encore dérivé du nom de personne germanique Milo (mil, bon, généreux), ou enfin originaire d'un lieu planté de mil (latin milium).

 

Millot

Bresse Jurassienne, Donziois et Nivernais

Voir Millet.

 

Milot

Nivernais

Voir Millet.

 

Minard

Nivernais

Nom dérivé du nom personnel germanique, Maginhard (magin, la force et hard, dur).

germanique

Mindret

Nivernais

 

 

Minet

Bresse Jurassienne

C'est un hypocoristique de Jacquemin (voir Jalquin pour le sens) ou de Guillemin.

 

Moireau

Cosne

Déformation de Moreau.

latine

Molinier

Les Causses

La version occitane de Meunier.

latine

More

Nivernais

Il s'agit sans doute de désigner celui qui réside près de mûriers (latin morum, la mûre) plutôt qu'une déformation de Moreau.

latine

Moreau

Donziois et Nivernais

Ce nom vient du nom de romain Maurellus (qui donne Maurice). Le latin maurus signifie de Mauritanie, mais en latin populaire, il prend le sens plus large de brun sombre. Il pourrait donc s'agir ici d'un sobriquet pour une personne au teint mat, halé.
Voir aussi Maury.

latine

Morineau

Nivernais

Diminutif de Maurin, Voir Maury pour le sens.

latine

Mougne

Nivernais

 

 

Moulieres

Rouergue

Se dit d'une personne habitant près d'un tel lieu-dit, qui doit son nom à la proximité d'une molière, c'est à dire d'une prairie humide, grasse, marécageuse. Le mot est formé sur le latin mollis, mou.

latine

Moureux

Donziois

 

 

Mousnier

Nivernais

Déformation de mounier, le meunier (voir ce nom).

latine

Moutot

Donziois

Pour une personne associée à une église ou un monastère (bedeau par exemple), du latin monasterium, qui donne le vieux français moutier, monastère, église.

latine

Muzeau

Nivernais

Possible sobriquet pour une personne à la face allongée, au nez saillant évoquant un animal (latin musus).

latine

Nalot

Donziois

Diminutif de Naud, voir ce nom.

Germanique

Naud

Donziois

Diminutif de neveu.
Nayrac

Escandorgue

 

 

Negre

Hérault

Version occitane de Lenoir.

latine

Nespouliere

Biterrois

 

 

Nicolaud

Hérault

Une variation de Nicolas, nom formé sur le grec Nikolaos (victoire et peuple) et popularisé par l'évêque de Myre.

grecque

Noirot

Bresse Jurassienne

Diminutif de noir, voir Lenoir pour le sens.

latine

Nouguier

Hérault

Originaire d'un tel lieu-dit. Voir Desnoyers pour les sens.

latine

Nouvelon

Nivernais

Diminutif de nouveau (latin novellus), pouvant s'appliquer à un immigrant, un converti, une parcelle essartée...

latine

Nouvelot

Bresse Jurassienne

Voir Nouvelon.

latine

Oudenod

Bresse Jurassienne

Peut-être un diminutif reprenant la racine germanique odo, la richesse, comme les prénoms Aude ou Otto, Othon.

 

Page

Donziois et Nivernais

Sobriquet pour un valet, un garçon de ferme, du grec paidion, garçon.

grecque

Pages

Rouergue

En occitan, le pagès est un paysan aisé, un propriétaire qui réside en "ville" (du latin pagensis, habitant du bourg rural).

latine

Pailhes

Rouergue

Nom désignant celui qui possède un pailler, un grenier. Du latin palea.

latine

Pajot

Nivernais

Diminutif de Page.

grecque

Panetier

Nivernais

Pour une personne dont le métier est en rapport avec le pain (latin panis), comme boulanger par exemple.

latine

Panneau

Nivernais

 

 

Pannerand

Nivernais

 

 

Pardailhe

Escandorgue

 

 

Pariaux Bresse Jurassienne Diminutif de Pierre. (Voir Belperron).

latine

Parigot

Nivernais

Possible Diminutif de Pierre (voir Belperron) ou bien, venu de l'ancien français parigal, sorte de composé tautologique de pair (latin par, pareil) et d'égal (latin aequalis, pareil), signifiant équivalent, semblable, même.

latine

Parisot Bresse Jurassienne Diminutif de Paris, anthroponyme dérivé du nom latin Patricius, Patrice, avec le sens d'aristocrate.

latine

Pascal

Escandorgue

Nom évoquant la fête de Pâques.
Le mot vient de l'hébreu pesah en passant par le grec et le latin, avec le sens de passer avant, épargner.

hébraïque

Pasquette

Nivernais

Matronyme diminutif de Pâques (voir pascal) ou patronyme pour un ressortissant d'un tel lieu-dit. Dans ce cas, le toponyme est un diminutif de pasquier qui vient du latin pascuarium, pâturage.

 

Paulin

Donziois

Un diminutif de Paul, nom popularisé par Saint Paul, issu du latin paulus, modeste, humble.

latine

Paultrat

Donziois

En Bourgogne, diminutif de peautre, mauvaise couche, grabat, du germanique polstar, matelas, coussin.
Sans doute pour une personne particulièrement indigente.

Germanique

Pautrat

Nivernais

Voir Paultrat.

Germanique

Pêchery

Nivernais

 

 

Plissard

Bresse Jurassienne Fourreur travaillant les pelisses, du latin pellis, la peau.

latine

Perrin

Nivernais

Diminutif de Pierre. (Voir Belperron).

latine

Perrot

Bresse Jurassienne

Diminutif de Pierre. (Voir Belperron).

latine

Perruchot

Nivernais

Diminutif de Pierre. (Voir Belperron).

latine

Pesme

Bresse Jurassienne

Du bourg de Pesmes (en Haute-Saône). Le toponyme renvoie au latin pessimus, très mauvais ou méchant.

latine

Petitjean

département du Jura

Sobriquet formé sur Jean (voir Jeannin). Petit vient du latin de même sens pitinnus.

latino-hébraïque

Picard

Nivernais

Pour quelqu'un originaire de Picardie (pays des Picards, c'est à dire des laboureurs à la pioche), ou dont le métier est caractérisé par l'utilisation d'un pic, d'une pioche. Dans les deux cas, le latin pikkare, piquer, y est pour quelque chose. On peut aussi penser à un sobriquet évoquant le pivert (latin picus).

latine

Pichard

Nivernais

Voir Picard.

latine

Piffaut

Nivernais

 

Pinon

Cosne, Donziois

Diminutif de pin, voir Dupy.

latine

Poinson

Donziois

 

 

Poirier

Bresse Jurassienne et Yonne

Se dit à celui qui possède, exploite, habite près, ou un lieu-dit des poiriers (latin pira).

latine

Pons

Rouergue

Vient du nom de famille latin Pontius d'origine samnite popularisé par Saint Pons.

latine

Poty

Bresse Jurassienne

Probablement du nom de l'évêque de Lyon dont le nom vient du grec phôtos, la lumière.

grecque

Pouillot

Nivernais

Sans doute en lien avec la poule (ancien français poille, du latin pullus tout petit) ou bien un diminutif de Paul (voir Paulin).

latine

Poujaut

Nivernais

 

 

Poupelin

Nivernais

Trois hypothèses sont à envisager : un sobriquet pour celui aux traits enfantins (un poupelin est un poupon, du latin pupa, fillette), ou le pâtissier qui fabrique des poupelins (gâteaux au citron et au beurre, nommés d'après le poupelin précédent), ou celui qui est d'un lieu où pousse le peuplier (en latin populus).

latine

Pourché

Nivernais et Yonne

Forme dialectale de porcher ou de porcherie (latin porcus).

latine

Pourpier

Bresse Jurassienne

 

 

Préaudeau

Nivernais

 

 

Premery

Yonne

Sans doute pour une personne de ce village de la Nièvre.

 

Pynon

Diminutif de pin, voir Dupy.

latine

Quantin

Nivernais et Yonne

D'après Saint Quentin. Le nom vient du latin quintus, le cinquième (enfant).

latine

Ragois

Donziois

 

 

Rapin

Nivernais

Donné à une personne résidant près d'un ravin, d'un terrain raviné (du latin rapina).

latine

Ravize

Nivernais

 

 

Recouvreux

Bresse Jurassienne

Peut-être donné à un couvreur (du latin cooperire, couvrir) de toiture.

 

Regnard

Nivernais

Variante de Renard, nom de personne dérivé du nom germanique Raginhard (ragin, conseil et hard) popularisé par le roman de Renart.

germanique

Reuillon

Nivernais

Diminutif donné à une personne résident près d'une reuille, un ruisseau aux rives abruptes.

 

Reveilhou

Larzac

 

 

Reynes

Les Causses

Evolution du nom de personne germanique, Raginhari (ragin, conseil et hari, armée).

germanique

Rials

Hérault

 

 

Richar

Bresse Jurassienne

D'après le nom personnel d'origine germanique (ric, puissant et hard, dur/fort).

germanique

Rignault

Nivernais

D'après le nom personnel d'origine germanique Raginwald (ragin, conseil et wald, gouverner).

germanique

Rives

Hérault

Venant du latin ripa, la berge, ce nom désigne le riverain des rives d'une rivière.

latine

Rivière

Escandorgue, Hérault

Du latin ribera. Voir Rives pour le sens.

latine

Robin

Donziois et Nivernais

Diminutif du nom personnel germanique, Hrodberht (hrod, la gloire et berht, illustre).

germanique

Roblin

Nivernais

Diminutif de Robert. Voir Robin pour le sens.

germanique

Rollin

Nivernais

Version médiévale du nom personnel germanique, Hrodilin, diminutif formé sur hrod, la gloire.

germanique

Roques

Rouergue

Ressortissant de ce lieu. Le toponyme est utilisé au moyen-âge pour désigner une forteresse construite sur un éperon rocheux.

occitane

Rouquette

Escandorgue

Diminutif de Roques.

occitane

Roussot

Bresse Jurassienne

Diminutif de Roux.

latine

Roustand

Hérault

   
Roux

Yonne

Qui a les cheveux roux (latin russus).

latine

Roy

Bresse Jurassienne

Sobriquet donné aux rois de fêtes populaires par exemple et dérivant du latin rex, roi.

latine

Royez

Bresse Jurassienne

 

Salasque

Hérault

Féminin de Salasc, d'après le nom d'une localité entre Bédarieux et Clermont l'Hérault.

 

Salles

Hérault

Quelqu'un résident une maison forte, du francique salla, désignant une grande maison en dur d'une seule pièce, c'est à dire une maison forte, et non une cabane.

germanique

Sals

Hérault

Probable variante de Salles.

 

Salvan

Escandorgue

Le sens est à chercher du côté du bas latin salvare, sauver. Peut-être pour quelqu'un qui a secouru des personnes.
Voir Sauvine.

latine

Sangler

Possible altération de Seglier.

Sauvagnac

Rouergue

Du village de Sauvagnac. Ce toponyme signifie domaine de Silvanus, un (gallo-?)romain dont le nom est formé sur silva, la forêt.

latine

Sauvine

Hérault

Le féminin du prénom Sauvin tiré du latin Salvinus (diminutif de salvus sauf, sauvé). Sauvé probablement par Dieu. Miracle, conversion ? Voir aussi Salvan.

latine

Scande

Hérault

 

 

Seglier

Donziois

 

 

Seguillier

Donziois

Variante de Seglier.

 

Séguin

Donziois et Nivernais

Evolution du nom germanique, Sigwin (sig, la victoire et win, ami).

germanique

Seguy

Escandorgue et Hérault

Le Séguin du Languedoc.

germanique

Sepret

Bresse Jurassienne

 

 

Seprey

Bresse Jurassienne

Voir Sepret.

 

Siboz

Bresse Jurassienne

 

 

Siméon

Nivernais

Donné en mémoire de Saint-Pierre, ou de l'apôtre Simon le Zélote. En hébreu shim`ôn, entendeur.

hébraïque

Simon

Bresse Jurassienne

Voir Siméon.

hébraïque

Simonnot

Nivernais

Diminutif de Siméon.

hébraïque

Siramy

Nivernais

 

 

Sire

Nivernais

Nom donné probablement en référence à Saint Cyr, dont le nom vient du grec kurios, maître, seigneur.

grecque

Soulte

Donziois

La soulte (du latin solvere, payer) est une somme d'argent liquide.
Le sobriquet est peut être donné à un éternel débiteur, ou à un usurier.

latine

Surugue

Nivernais

Un sobriquet déformant Sire Hugues. Sire vient du latin populaire seior de même sens et Hugues est soit le nom de personne germanique, Hug (intelligent), soit la déclinaison bourguignonne d'Eugène, (du nom de personne grec Eugenios de eugenes, bien né, noble) popularisé par Saint Eugène. Hugues et Eugène se confondent et s'utilisent indifféremment pour une même personne en Bourgogne au XVIème siècle, avec Eugin pour diminutif.

 

Sussot

Bresse Jurassienne

 

 

Taupin

Yonne

Un sobriquet à base de taupe (du latin talpa, l'animal), probablement en référence à l'allure générale râblée, noire, brillante et drue.

latine

Thevenin

Nivernais

Hypocoristiques du nom de baptême Etienne, popularisé par Saint Etienne.
Le nom vient du nom romain Stephanus lui-même formé sur le grec Stephanos, couronné.

grecque

Thiebaud

Bresse Jurassienne

Selon le nom de personne d'origine germanique Theodbald, formé de theod, le peuple et de bald, audacieux.

germanique

Thomas

Forterre et Hérault

Nom popularisé par l'un des apôtres. Son origine est un nom hébreu emprunté à l'araméen t(e)'ôma' (racine t.'.m, être double, jumeau)

hébraïque

Tourelle

Rouergue

Probablement pour une personne originaire d'un tel lieu-dit ou d'un endroit doté d'une petite tour (latin turris).
Ou bien, sobriquet pour quelqu'un ayant entrepris une petite construction bien plus haute que large.

latine

Triboulot

Nivernais

L'ancien français tribol a pour sens général peiné, désemparé, bouleversé, agité, désordonné, remuant, facétieux. Il vient directement du latin turbulentus, turbulent qui donne aussi turbidus, trouble.
On peut donc penser à un sobriquet affectueux pour une personne de ce caractère. Mais il peut aussi être la mention d'une origine, certains toponymes reprenant cette racine, peut-être du fait de la présence d'eau trouble ou bouillonnante.

latine

Troly

Bresse Jurassienne

 

 

Valles

Bresse Jurassienne

Personne qui vient d'un tel lieu-dit, ou d'une petite vallée, d'un vallon (voir Abbal).

latine

Vallet

Bresse Jurassienne

Voir Valles.

latine

Ventard

Bresse Jurassienne

Soit un sobriquet pour une personne vaniteuse (latin vanitantes, bavards), soit formé sur le latin ventus, vent, flatulence, tendance, dans l'une de ces dimensions.

latine

Verdeil

Hérault

Originaire de ce lieu-dit, ou d'un endroit verdoyant (latin viridans) comme un verger (latin viridiarium) par exemple.

latine

Vermolle

Bresse Jurassienne

Vergnes

Escandorgue et Hérault

Pour une personne qui réside ou possède un lieu où l'aulne abonde. L'aulne se nomme verne ou vergne en Languedoc. Ce nom vient du gaulois verno.

celtique

Vernete

Hérault

Diminutif de Vergnes.

celtique

Vieira

Ribatejo

Vieira est le nom de la coquille Saint-Jacques en portugais. Il vient du bas-latin veneria, dérivé de Vénus (le coquillage est souvent associé à la naissance de la déesse anadyomène).
Il s'agit soit d'un surnom donné à un pèlerin (dont la coquille est le symbole, voir Coquillat), soit d'une personne originaire d'un tel lieu-dit. Le toponyme est utilisé pour désigner un terrain arrondi (comme l'occitan conque).

latine

Viguier

Rouergue

C'est un nom donné à un officier de justice (du latin vicarius, lieutenant, représentant).

latine

Viguière

Hérault

Ce nom, porté seulement par une femme est la façon dont on écrivait Viguier pour une femme dans le Languedoc du XVIIème siècle.

latine

Vincent

Nivernais

Nom de baptême issu du latin vincens, "qui triomphe", popularisé par le patron des vignerons.

latine

Voillot

Donziois

Diminutif de Guillaume. Voir Guillemin pour le sens.

germanique

Voulereau

Donziois

 

 

*Les localités de chaque région :

**Les langues vénérables :


Mais qui sont nos ancêtres au moyen-âge ?

Ces noms de famille ont été attribués par l’usage populaire, ils en disent donc beaucoup sur nos ancêtres :
Là où ils vivaient, ce qu’ils faisaient, leurs qualités ou leurs tares, etc.

 

Bourgogne

Franche-Comté

Languedoc

Ribatejo

Les (pré)noms populaires

Adelard, Algwin,
Bardo, Bonnet, Bothari,
Constant, Cyr,
Durandus,
Eggidius, Ercanbald, Etienne,
Gaud, Gerhard, Gerwald, Godhard, Guy,
Hrodberht, Hrodilin,
Jacques, Jean, Justus,
Landberht, Laurentius,
Maginhard, Martinus, Matthias, Maurellus, Merlin, Michel,
Nicolas,
Pascal, Paul, Pierre,
Quentin,
Raginhard, Raginwald,
Sigwin, Simon,
Thomas,
Vincent,
Walah, Waldhari, Warinhari, Wichard, Wigberht, Wigmar, Willaberht, Willhelm, Winwald

Aimé,
Bardwulf, Bertram, Bidwald,
Clément,
Gabriel, Gaius, Grifo, Guène,
Hunberht,
Jean,
Leodgari,
Magdelaine, Matthias, Michel,
Patricius, Petrus, Pothin,
Richard,
Simon,
Theodbald, Thomas,
Waldhari, Warilo, Willhelm, Winhard

Benedictus,
Durandus,
Eggidius, Ercanbald,
Fulcran,
Geniès, Gerwald, Gregorios,
Hubert,
Jacques,
Karl,
Martinus,
Pons,
Sigwin,
Thomas

Antonius
Christianus
Gundisalvus
Jésus

 

Bourgogne

Franche-Comté

Languedoc

Ribatejo

Les endroits d'où ils venaient,
qu'ils habitaient

Appoigny, Luxembourg, la Pierre, Merle, Nerville, Premery, Villiers

exploitation forestière, forges, four, muriers, plantation de noyers, pré, pinède, ravines, ruisseau, verger de poiriers

la Planche, Pesmes

bois, pâturage de qualité, terre soumise à la corvée, vallon, verger de poiriers

Albagnac, domaine de Guiraud, Fumat, la Pierre, Sauvagnac, Vic

aulnaie, bois, campagne, combe, enclos avec un éperon rocheux, éperon fortifié, fours, maison forte, mas, pinède, plantation de noyers, plateau rocheux et aride, prairie grasse et humide, rang de vigne, rivière, terrain crevassé, terre fertile, vallée mauvaise, vallée terminale

château, lieu enneigé

 

Bourgogne

Franche-Comté

Languedoc

Ribatejo

Les métiers qu'ils exerçaient

boulanger, bucheron, colporteur, employé de l'église, fromager, marchand d'huile, meunier, porcher, valet

bouvier, économe, forgeron, fourreur, Maitre artisan, meunier, teinturier en pastel, tenancier de four à pain

bouvier, meunier, officier de justice

 

 

Bourgogne

Franche-Comté

Languedoc

Ribatejo

Leurs traits de caractère

bon, joyeux, rusé

bon, gai

joyeux

 

Leurs caractéristiques physiques

au long nez, camus, élancé, grand, noir de poils ou de peau, roux, semblable à la taupe

beau, corpulent, noir de poils ou de peau, petit, roux

bègue, noir de poils ou de peau

 

Sens des surnoms, sobriquets
et autres qualificatifs

aisé, hère, lettré, pèlerin, sauveur, valeureux

à l'aise, de bonne religion



Petit vocabulaire

  • Anthroponyme : Nom de personne.
  • Aphérèse : Amputation volontaire du début du nom (Arnaud > Naud).
  • Contraction : Elision d'une ou plusieurs syllabes centrales (Magilhard > Malhard).
  • Diminutif : Nom formé à l'aide d'un suffixe diminutif (Bon > Bonnet) qui exprime souvent la filiation.
  • Hypocoristique : Forme familière et affectueuse d'un nom créée par l'ajout d'un suffixe (Michel > Michot), ou par aphérèse, ou les deux (Thomas > Massin).
  • Matronyme : Anthroponyme transmis par la mère ex. Magdeleine.
  • Métathèse : Interversion de phonèmes contigus ou non, à l'intérieur d'un mot.
  • Patronyme : Anthroponyme transmis par le père.
  • Sobriquet : Surnom familier donné par dérision avec une intention moqueuse ou malicieuse et rappelant un trait de caractère ou physique de son porteur, ou une anecdote de sa vie, son état social, son origine, etc. Taupin par exemple.
  • Tautologie : Répétition d'une idée déjà exprimée.
  • Toponyme : Nom de localité.






























Retour aux notes généalogiques